Quand on tient un commerce, une entreprise ou un service, il est important de bien fidéliser la clientèle déjà existante et de ne pas se focaliser uniquement sur le développement. Elle constitue une véritable garantie pour le chiffre d’affaire et elle doit être ” entretenue ” de manière régulière pour qu’elle continue à générer des achats et dont des bénéfices pour votre activité. Quelles sont les bonnes pratiques à adopter et comment les mettre en pratique ? Suivez le guide.

  • Bien identifier les types de clients et s’adapter en fonction de leurs besoins

Dans le monde de l’entreprise, il n’y a pas de ” petit ” client : tous ont une part importante dans votre activité. Mis bout à bout, ces clients constituent un chiffre non négligeable. Il est donc nécessaire de s’y pencher attentivement pour connaitre leurs pratiques : quelle est leur fréquence d’achat ? Quels sont les produits qu’ils achètent ? Pourquoi ? Comment les aider à mieux consommer et à optimiser leurs ventes ?

En terme de marketing, les entreprises ont vite compris que la fidélisation passe par la notoriété : il faut donc se faire connaître et se montrer par l’intermédiaire des commerciaux. Même si un “petit” client ou un prospect ne passe pas la majorité de vos commandes chez vous, il pourrait le faire du jour au lendemain suite à un litige avec un de ses fournisseurs actuels. N’hésitez pas à les appeler de temps en temps pour faire un point sur leur compte client, de connaître leurs nouveaux besoins et de leur soumettre vos nouveautés.

Parallèlement, vous pouvez également mettre en place une stratégie de marketing directe qui permet d’envoyer des e mails ou des SMS à destination de votre clientèle : ainsi, ils se remémoreront de vos services et feront appel à vous en cas de besoin. De cette manière, vous préparez le terrain pour un chiffre futur et donc une certaine assurance de rentabilité.

  • Des offres adaptées en fonction de chaque client

Un client de manière générale aime la personnalisation des offres : il souhaite des devis sur mesure, parfaitement adaptés à son activité et à ses besoins ainsi qu’un interlocuteur qui connaisse les spécifiés de ses achats.

N’hésitez pas à créer un historique des produits qu’il a pu commander par le passé et faire un bilan soit mensuel, soit trimestriel ou annuel des achats réalisés et des ventes qu’il a fait à son tour auprès de sa clientèle. Ainsi, il aura plus de visibilité sur ses rotations et sera plus propice à un achat plus important avec un bilan personnalisé.

Written by aida