Indispensable aux commerçants soucieux de se distinguer de la concurrence, être sur internet est aujourd’hui un canal complémentaire à la vente en magasin. Une telle communication numérique permet non seulement de capter de nouveaux clients mais s’adapte naturellement aux nouvelles habitudes de consommation. Ainsi le web-to-store est un concept marketing dans lequel les clients potentiels recherchent des informations sur internet avant de prendre leur décision d’achat en magasin physique. Voici les premières étapes pour une présence digitale afin de vendre dans une boutique physique.

1) Référencer la boutique sur Google Maps

C’est la toute première étape à réaliser pour une présence sur internet. En quelques clics, la boutique apparaîtra dans le célèbre moteur de recherche. En plus d’y afficher l’activité de la boutique, les informations comprennent également le numéro de téléphone du magasin, son adresse, ses horaires et d’éventuels avis laissés par les internautes. Cette première présence contribuera grandement à faire déplacer le client d’internet à la boutique.

2) Créer un site internet vitrine

Sans se lancer dans un site qui coûterait des milliers d’euros, être sur le net signifie également avoir un site vitrine. Ce site vitrine, comme son nom l’indique, permet de montrer les produits disponibles en boutique et de les valoriser grâce à des photos et à des descriptions détaillées. Ce site est un moyen de communication idéal pour présenter les nouveaux articles ou partager les dernières actualités par exemple.

3) Communiquer sur un blog

Afin de compléter ce nouveau canal de communication, le blog est davantage un outil digital et complémentaire au site qui améliore le référencement sur internet. En utilisant des mots clés pertinents et précis, les articles de blog de la boutique physique apparaissent en premier dans les résultats de recherche. Il s’agit ici de mettre en ligne des articles de fond intéressants et non commerciaux dans le but de faire venir l’internaute sur le site puis en magasin physique.

4) Se mettre aux réseaux sociaux

Tout comme être sur Google est essentiel, être sur les réseaux sociaux est une étape incontournable. Dans le cadre d’une stratégie de présence digitale peu onéreuse, avoir une page Facebook et un compte Instagram est le moyen de communiquer autrement avec les clients et de toucher une cible beaucoup plus importante et mieux définie. Sur Facebook, il est possible d’y partager des informations sérieuses et plus légères tout en réalisant du buzz autour de l’enseigne et des articles proposés à la vente.

5) Passer au “click and collect”

Pour une stratégie globale et dite “cross canal”, il devient alors facile de convaincre les acheteurs potentiels de venir en magasin. Il est tout à fait possible aujourd’hui de réserver un produit en ligne et de le voir ensuite en magasin. Plus direct, le click and collect consiste à payer un article sur le site puis de le récupérer en boutique.

Written by aida