Si vous voulez bien gérer votre magasin, il vous faut tout de suite inventer des petits questionnaires en tête qui vont vous permettre d’aller vers la bonne voie. Il faut savoir quelles sont les démarches à commencer par la création et l’aménagement de l’espace, les activités que vous allez développer ainsi que les produits que vous allez vendre, la tarification y compris les taxes, mais aussi les fournisseurs et les stratégies de ventes de vos produits.

Le statut du commerçant

Ce statut est obligatoire et est une démarche à suivre si on veut gérer ou créer un magasin. Pour ce faire, il faut contacter les responsables qui s’occupent de l’enregistrement, le Registre du Commerce et des Sociétés. Après l’octroi des papiers, on peut dire que vous êtes un commerçant légal vis-à-vis de l’État. Vous pouvez être rassuré dans votre projet et en plus, vous serez protégé des risques de ce travail à l’égard des créanciers, mais aussi à l’égard des consommateurs.

Le traitement fiscal

Il existe comme toute activité rattachée à l’État, un traitement d’imposition que vous devez être soumit si vous gérez un magasin. Ce traitement est utile pour votre prévoyance et pour votre protection en tant que commerçant. Il s’agit ici d’un régime fiscal réservé au micro entreprise, le taux varie selon votre chiffre d’affaires. Il existe deux types de régime à votre disposition, dont le régime réel simplifié ou RSI et le régime réel normal ou RN. Le premier si votre chiffre d’affaires varie entre 30 000 à 700 000 euros et le deuxième s’il varie entre 200 000 euros et 783 000 euros.

 

Weiller Albert
Written by Weiller Albert
Rédacteur en chef du site Ma boutique au Quotidien.